Marqueyssac
20 ans
Avec Alain Baraton, jardinier en chef de Versailles, parrain de la journée.

Vingt ans écoulés depuis l’ouverture de Marqueyssac  au public
Vingt ans de cure de jeunesse pour 150 000 buis centenaires, taillés et soignés à la main
Vingt ans de travail pour déposer et reposer 70 000 lauzes de pierre sur les toits du château et des tours
Vingt ans à imaginer des formes, à tailler et sculpter Vingt ans à résister aux calamités, tempête de 1999, attaque de champignons en 2013, attaque de chenilles en 2016, toutes surmontées sans séquelles par les 5 jardiniers
Vingt ans d’une génération d’enfants émerveillés à grimper dans les cabanes et s’accrocher aux falaises  de la Via Ferrata
Vingt ans sans bouger pour les animaux naturalisés
Vingt ans pour brûler 10 tonnes de chandelles
Vingt ans à conter l’Histoire naturelle à près de trois millions de visiteurs Pour cet anniversaire,
vingt ans jour pour jour après avoir accueilli le premier visiteur, je vous invite à Marqueyssac le 21 mars 2017.

 

sign
inscription presse
MARDI 21 MARS 2017
Le programme du 20e anniversaire
bastion-marqueyssac-2

20anssPour l’événement, le site est ouvert gratuitement à tous avec un programme d’animations et de festivités exceptionnel.

De 14 à 18 heures : animations dans les jardins
– Visites guidées et découverte libre des jardins jusqu’au Belvédère.
– Le tourneur : les buis qui ont dû être coupés lors de la restauration du jardin n’ont jamais quitté le parc. Jean-Pierre, le tourneur de Marqueyssac leur donne une nouvelle vie sous les yeux épatés des visiteurs.
– Visite des combles du château en compagnie de M. Chapoulie, artisan lauzier, pour découvrir la charpente qui soutient les 700 m² de la toiture en lauze du château, entièrement restaurée au cours de ces 5 dernières années.
– « Effets fleurs », un spectacle visuel et interactif de la Compagnie Lilou autour des cinq sens  : dès 15 heures, déambulation des échassières au long de la Grande Allée puis, à 15 h 30, représentation (50 min) à l’arrière du château.
– rencontres avec les jardiniers de Marqueyssac et avec Alain Baraton, jardinier en chef de Versailles et parrain de l’évènement, à partir de 16 h 30.

Pour les plus jeunes…
– Le Jardin sonore d’Alfred  : installé sur l’Esplanade, un parcours musical riche en couleurs, unique et ludique, réalisé à partir de matériel de récupération.
– Initiation au « Land Art » : pour s’associer aux travaux réalisés par les écoliers des classes accueillies sur la journée, les enfants sont invités à la création d’une œuvre collective dans les jardins. Une première réalisation individuelle, avec laquelle ils repartent, leur permet d’apprivoiser l’art en pleine nature.
– escalade : encadrés par des animateurs qualifiés pour la pratique de l’escalade, les enfants partent à l’assaut de la falaise qui surplombe la Dordogne, spécialement aménagée pour la discipline.
– Grimpe d’arbres : cette activité ouverte à tous, permet une ascension dans les arbres à la manière des élagueurs, pour une découverte en toute sécurité.

et en soirée…
Alors que le crépuscule enveloppe doucement les jardins, la Compagnie Lilou revient en scène à 21 heures avec un spectacle magique et scintillant : « les Allumeurs d’étoiles ». Illuminés par un millier de bougies, les abords du château sont à nouveau gratuitement accessibles dès 21 h 30, afin que tous les visiteurs puissent assister à l’embrasement de la vallée, programmé à 22 h.

Un esprit, une philosophie

Dans le style romantique « retour d’Italie », qui a présidé à leur création, les jardins de Marqueyssac ont été restaurés et agrémentés au cours de ces vingt dernières années.  C’est aujourd’hui un lieu de promenade, d’activités et d’animations mais aussi de jeux et de surprises pour les visiteurs de toutes les générations. Tout en respectant la philosophie des lieux, des buis « sauvages » ont été domestiqués en crête de falaise alors que d’autres ont été déstructurés volontairement dans le « chaos », vision contemporaine de l’art topiaire.

Un jardin romantique et pittoresque

Du haut du Bastion, la sensation est emplie de douceur et de sérénité… Les douces volutes des buis presque bicentenaires répondent aux collines qui enserrent la vallée des châteaux. Rehaussée par les silhouettes élancées des cyprès, la scène raconte presque à elle seule l’histoire des lieux…

Marqueyssac se décline dans les contrastes et les reliefs d’un parc de 22 hectares, au long de 6 km de promenades qui alternent nature sauvage et allées tracées, chambres de verdure et massifs disciplinés dans un jeu subtil et harmonieux. Il faut se laisser entraîner dans cet univers unique, du château jusqu’au Belvédère, à 130 mètres au-dessus de la rivière, pour admirer un point de vue extraordinaire sur les châteaux et les plus beaux villages de France de la vallée de la Dordogne…
Une perspective incroyable, distinguée en 2016 par 3 étoiles au Guide Michelin.

Des jardins sous protection

« Depuis 20 ans nous sommes à pied d’œuvre toute l’année afin de veiller à la sauvegarde d’un patrimoine paysager remarquable hérité du XIXe siècle. Les 150 000 buis du site – soit l’équivalent de 2 hectares de parterre et de 10 km de haies ! – sont entièrement taillés à la main pour garantir l’esthétique et la santé des végétaux… » Jean Lemoussu, jardinier en chef de Marqueyssac, supervise une équipe de 5 jardiniers qui, en toutes saisons, sont aux petits soins pour les buis.

Présents en permanence sur les 15 hectares du site ouverts au public, les jardiniers de Marqueyssac répondent par ailleurs volontiers aux questions des visiteurs, tant sur la flore du parc que sur l’art et la manière de l’entretenir. Gardiens de l’esprit qui a présidé à la création des lieux, ils sont également ceux du savoir-faire qui a permis à Marqueyssac de retrouver sa splendeur originelle.

La nouvelle vie du château

Après un chantier accompli par tranches sur cinq années, le château de Marqueyssac apparaît aujourd’hui sous un nouveau jour avec ses 700 m2 de  toiture de lauze entièrement restaurés. Cette restauration permet d’envisager la réhabilitation progressive du château. Pour le printemps, le salon du château sera réaménagé dans l’esprit du XIXe siècle avec son mobilier Empire

Un jardin romantique et pittoresque

De la folie de buis du bastion à l’asile du Poète,  des labyrinthes au belvédère ou de l’allée des Romarins à celle des arches de Gérard Chabert, les Jardins de Marqueyssac offrent mille paysages et autant de sensations.

Pour les 20 ans, un grand parcours en filet de près de 100 mètres de long et deux nouvelles cabanes dans les arbres complèteront les équipements pour les plus jeunes. La Grande chasse aux œufs pour Pâques, la Fête des jardins en juin, les soirées aux Chandelles en été, les ateliers des Petits Curieux de Nature pendant les vacances : les découvertes se conjuguent au fil des saisons. Au long de la Via Ferrata des rapaces l’aventure se fait téméraire et ouvre des perspectives inédites sur la vallée des châteaux. Les jardins promettent ainsi bien plus qu’une promenade bucolique entre ciel et rivière. Pour les Périgourdins et les visiteurs d’horizons plus lointains, Marqueyssac est devenu une destination privilégiée de détente et d’explorations. C’est aujourd’hui le 3e site de Dordogne  le plus visité.

Allosaure-marqueyssac

Dans l’esprit et dans la continuité du Pavillon de la Nature qui présente des dioramas historiques de la faune sauvage du Périgord, la vocation de Marqueyssac pour la découverte de l’Histoire naturelle prendra une toute autre dimension le 21 mars : les visiteurs pourront découvrir un squelette unique de 150 millions d’années d’un allosaurus de 7,50 mètres de long qui vivait en Europe au Jurassique.

paon
Anniversaire 20 ans

Jardins suspendus de Marqueyssac
btt